GRAINE Poitou-Charentes
Réseau d’éducation à l’environnement en Poitou-Charentes

Accueil > L’éducation à l’environnement > Réseaux et partenariats en Poitou-Charentes > Le comité de pilotage EDD pour l’académie de Poitiers

Le comité de pilotage EDD pour l’académie de Poitiers

Article de Yannick BRUXELLE [1]


Initié dès 2003 par le Rectorat, alors que l’académie
de Poitiers était l’une des académies expérimentales -
avant même le lancement en 2004 de la première circulaire
de « généralisation de l’EEDD » en milieu scolaire [2] - ce comité de pilotage a pris dès son origine une
forme partenariale très ouverte.

L’État, les collectivités, les associations, les agences spécialisées
et même une entreprise en faisaient partie autour d’un dispositif élaboré collectivement et convenant aux voeux et contraintes de chacun : « le dossier unique ».
Au moins trois fois par an, toutes ces personnes se
retrouvaient pour étudier et soutenir (financièrement,
techniquement, pédagogiquement) les projets portés par
les écoles et établissements de l’académie mais aussi
pour débattre d’une politique concertée pour développer
l’EEDD [3] en milieu scolaire.

En 2009 des directives ministérielles, des contraintes
administratives et des volontés politiques ont mis du
sable dans ces rouages entrainant des décisions non
concertées : l’Éducation Nationale supprimant ce dispositif
puis la Région et l’ADEME proposant un appel à
projets aux établissements. Le GRAINE, comme d’autres
membres de ce comité de pilotage, a regretté ce
recul du partenariat et a cherché à oeuvrer pour que la
confiance se restaure.

En 2010 et 2011, de nombreuses séances de travail ont
eu lieu avec une volonté de rapprochement important - preuve de la force d’un tel comité constitué de personnes
s’appréciant et habituées à travailler ensemble.
L’appel à projets porté par la Région et l’ADEME a reçu
l’aval de l’ensemble du comité et l’Éducation Nationale
a appelé tous les membres à co-construire un cahier des
charges pour une « labellisation académique E3D [4] » définissant trois niveaux d’établissements : engagé, confirmé ou expert.

Des leçons sont très certainement à tirer de cette expérience…
Tout d’abord, la preuve que lorsque les racines du partenariat
sont solides et les habitudes de travail effectives,
elles constituent une force mobilisable. Mais aussi un
rappel voire une alerte : ces relations partenariales sont
sans cesse à entretenir et jardiner !

En savoir plus

Cet article est initialement paru dans le numéro spécial de la Lettre du GRAINE de mars 2011

Notes

[1Co-présidente du GRAINE Poitou-Charentes

[22004 : Généralisation d’une éducation à l’environnement
pour un développement durable (EEDD). Circulaire n°2004-
110 du 8 juillet 2004
2007 : Seconde phase de généralisation de l’éducation au développement
durable (EDD). Circulaire n°2007-077 du 29 mars
2007

[3De 2004 à 2007, l’Éducation Nationale parlait d’EEDD (éducation à l’environnement pour un développement durable) ;
depuis 2007 le choix a été fait de parler d’EDD (éducation au
développement durable) alors que le monde associatif
conserve préférentiellement le vocable EEDD ou même EE

[4E3D : établissement en démarche de développement durable

Répondre à cet article

au centre doc

Site et Infolettre édités avec le soutien financier de la Région et de la DREAL Nouvelle-Aquitaine